Free delivery with any purchase of 140$ and more before taxes (Canada only)

La bienveillance envers vous!

Mon souhait 2022 pour vous cher parent. La bienveillance envers vous! En tant que parent proche aidant, nous prenons constamment soin de quelqu'un, que ce soit notre enfant qui a des besoins particuliers, les membres de notre famille, nos parents, nos amis et j'inclus même les petites boules de poil qui complète la famille. OK, on s'entend, quand tu deviens parent, tu ne peux plus juste penser à ton nombril alors la bienveillance envers nous en prend un coup le temps qu'on trouve notre équilibre. Je le mets entre guillemets, car ça peut être angoissant de penser que le parfait équilibre existe. Parfois ça prend des années à s'installer et parfois il ne s'installe jamais, car notre quotidien est rempli d'imprévu. Il faut juste trouver notre bonheur parmi toutes nos épreuves et je pense que ça passe par la bienveillance envers nous-mêmes.  

Sachez que tout ça, c'est un cheminement. Par exemple, moi dans les premières années de vies de Jeanne, j'avais oublié d'inclure cet élément dans ma vie et sincèrement en y pensant bien je ne sais pas comment j'aurais pu l'inclure dans ma vie avec les choix qu'on a faits. J'ai fait le choix de tout abandonné pour Jeanne et malgré le jugement, malgré les conséquences collatérales que cela impliquait, j'étais déterminé à tout donner pour Jeanne parce que je savais que la période du 0- 5 an était cruciale (je parle pour moi, mais je suis pas mal certaine que Eric de son côté serait du même avis à ce sujet). On nous avait dit qu'il y avait peu de chance qu'elle vive plus de 5 ans. Je compare cette période à la Guerre. Quand tu t'engages, tu fais le serment pour ton pays et tu te donnes littéralement corps et âme. Tu sais qu'il y a des sacrifices à faire, tu sais qu'il y aura des défis, tu sais aussi que si tu t'en sors mort ou vivant, qu'il y a des conséquences, mais comme tu as fait le choix assumé de te lancer dans cette aventure qui te rend heureux et fier et bien tu ne réfléchis pas vraiment à quel point les conséquences sont énormes à porter à ton retour et que ça affectera toute ta famille.  

Avec le recul, je repense à cette période intense et je pense que j'aurais dû inclure la bienveillance envers moi plus tôt. Quand je parle de bienveillance, je ne parle pas simplement de mon bonheur ou de prendre du temps pour moi, j'étais heureuse et je prenais du temps pour moi le plus que je pouvais. Je parle entre autres d'auto-empathie, car, trop souvent, on ne réalise pas que tout ce qu'on vit au quotidien est lourd de responsabilités et que nous avons beaucoup de coups à amortir et à gérer. Accordons-nous le droit de pas bien se sentir une journée, et ce sans culpabilité au lieu de retenir cette émotion. Permettons-nous de faire le bilan avec soi-même sans rien considérer d'autre. Notre quotidien est un feu roulant qui ne nous permet pas beaucoup de temps pour vivre nos émotions parce qu'on ne peut pas se permettre de tomber au combat... il faut rester positif. Prendre le temps de vivre nos émotions nous donne la mauvaise impression d’être plus fragiles, plus faibles ou d'abandonner, mais au contraire les larmes apaisent le cœur et la douleur. La douleur émotionnelle c'est comme certains handicaps, ce n'est pas parce qu'elle n'est pas visible à l'œil qu'elle n'est pas réelle.  

Encore aujourd'hui, souvent après avoir été porter Jeanne pour un weekend de répit, je pleure dans mon auto. Je ne pleure pas parce que je me sens mal de la laisser au contraire je sais qu'elle est super contente et moi aussi je le suis, je laisse seulement mon corps relâcher naturellement la pression et l'épuisement accumulé tsé celle qu'on ne se permet pas de ressentir au quotidien parce qu'on est inconsciemment constamment dans un état de combat ou de survie pour notre enfant. L'exemple que j’ai partagé avec vous est un de mes moments d'autobienveillance qui se fait automatiquement et que je n'essaie pas de retenir, je le vis un point c'est tout et après je me sens plus légère et cela laisse place à mettre plein de nouvelle énergie dans mon corps et mon esprit le temps du répit. 

 

Merci d'avoir pris le temps de me lire jusqu'au bout. Je vous invite à partager votre expérience face à l'autobienveillance en laissant un commentaire sous la publication Facebook. Ce sera enrichissant de partager votre expérience avec d'autres familles.  

                                                                                                                                                                                                            Marie-Christine xx 

English
English